Sommaire

 

Les poux du pubis, ou morpions, n'aiment pas le cuir chevelu.

Les petits parasites, comme les poux du corps, les poux des cheveux ou les poux du pubis se nourrissent de sang humain pour survivre.

Ces insectes hématophages sont donc responsables de la pédiculose humaine, affection bénigne qui crée de violentes démangeaisons.

Vie du pou

Article

Lire l'article Ooreka

Qu'est-ce que le pou du pubis ?

Le pou du pubis ou phtirius pubis appelé aussi plus communément morpion est à l'origine d'une maladie nommée phtiriase.

Ce petit parasite se niche dans les régions pubiennes et périnéales. Toutefois, et plus rarement, il peut aussi se loger sous les aisselles, la barbe, les moustaches, les cils ou les sourcils.

Bien souvent, le morpion ou pou du pubis se transmet par contact sexuel. Néanmoins, il peut se transmettre par contact indirect (sauna, piscine ou toilettes publiques).

Caractéristique du pou du pubis

Contrairement au pou de tête, le pou du pubis se déplace très lentement. Ce sont des petits insectes ressemblant à des crabes qui mesurent entre 1,5 mm et 3 mm.

  • Ils ont la même couleur que la peau.
  • Leur thorax est assez large avec des pattes dotées de pinces énormes plus puissantes que celles du pou du cheveu.
  • L'abdomen, quant à lui, est étroit et court.

Comment vivent les poux du pubis ?

Le pou du pubis femelle dépose son œuf ou lente sur un poil avant de devenir un pou adulte.

Sa durée de vie est d'un mois. En dehors des poils, ce parasite ne peut vivre que 24 heures, et les lentes pas plus de 8 jours.

Le morpion va donc s'accrocher à un type de poil déterminé en fonction du diamètre de ce dernier.

Les pièces buccales du pou du pubis sont insérées en permanence dans la peau de l'humain pour se nourrir.

Ses piqûres vont provoquer des petites lésions bleuâtres. Un prurit peut également se déclarer la nuit. Il peut aussi y avoir des réactions allergiques assez violentes.

Dans certains cas, des personnes peuvent ne rien ressentir.

Poux du pubis : quel type de prévention ?

Il y a quelques règles élémentaires à respecter pour éviter d'attraper des poux du pubis, à savoir :

  • lors d'un déplacement hors de son domicile, éviter le linge de lit suspect,
  • les bords des toilettes publiques,
  • bien « choisir » son partenaire.
Lire l'article Ooreka

Poux du pubis : comment s'en débarrasser ?

Le traitement des poux de tête fonctionne aussi pour les poux du pubis. Il n'est pas nécessaire d'utiliser un antibiotique, le traitement local est suffisant.

  • Il est aussi important de désinfecter et/ou de le laver à 60° : la petite lingerie, le linge du corps, les serviettes, les draps de bain et draps de lit.
  • Un autre moyen de décontamination très efficace est le spray textile anti parasitaire avec lequel vous pulvériserez tous les tissus susceptibles d'être souillés.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Types de poux

Sommaire